En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA ASTREDHOR http://www.chambre-agriculture06.fr Logo Astredhor Méditerranée Logo Lycée Horticole Antibes logo partenaire

Présentation de l'Unité Mixte Technologique FioriMed

Plantes de Biocontrôle et matériaux de substitution

Les stratégies de protection intégrée

Une plante de biocontrôle est une plante ajoutée intentionnellement dans un système cultural afin d’améliorer la productivité de la culture par bénéfice mutuel, attraction et/ou régulation du ravageur. Sa présence contribue à améliorer l’efficacité des systèmes de contrôle biologique.

Les plantes de biocontrôle permettent d’augmenter l'efficacité du contrôle biologique en renforçant le rôle des auxiliaires dans les interactions tritrophiques. Leur présence dans une culture améliore les conditions d'établissement et de reproduction des auxiliaires. La population d’auxiliaires est ainsi stabilisée et accrue, ce qui permet une réduction de la fréquence et du coût des lâchers.

A titre d’exemple, l’intégration de la plante de biocontrôle Viburnum tinus L. dans une culture de rosiers a démontré son rôle bénéfique pour le maintien et l’augmentation de la reproduction d’acariens prédateurs. En effet, cette espèce végétale est porteuse de domatia, sortes de cavités ou micro-habitats situés sur le revers des feuilles et utilisés comme refuge et lieu de ponte par les acariens prédateurs.

Afin de limiter les frais liés à l’utilisation de plantes de biocontrôle dans une culture, nous orientons actuellement nos recherches sur l’identification de micro-habitats fournissant aux auxiliaires à la fois un refuge physique et des conditions micro-climatiques favorables.

https://www.researchgate.net/profile/Pia_Parolin

https://www.researchgate.net/profile/Cecile_Bresch