En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA ASTREDHOR http://www.chambre-agriculture06.fr Logo Astredhor Méditerranée Logo Lycée Horticole Antibes logo partenaire

Présentation de l'Unité Mixte Technologique FioriMed

Biocontrôle en horticulture

L'épidémio-surveillance est un élément fondateur de la prise de décision d’intervention sur les cultures. L'outil S@M, en cours de développement, a notamment pour objectif d'aider l'horticulteur ou le conseiller horticole en mettant à sa disposition les moyens d'obtenir des informations fiables sur les éléments biologiques présents dans l'agroécosystème que constitue chaque parcelle.

Cette information est nécessaire pour prendre les meilleures décisions de gestion de la culture et maintenir une santé optimale des plantes en privilégiant les moyens de biocontrôle, en utilisant :

-  les macro-organismes : les auxiliaires naturels de lutte ;

-  les micro-organismes ;

-  les substances naturelles : les Stimulateurs de Défense des Plantes (SDP) ;

- les médiateurs chimiques : phéromones d'insectes et kairomones.

Dans ce type de stratégie, l'objectif n'est pas d'éradiquer les bioagresseurs mais de maintenir un équilibre adéquat entre les communautés de façon à favoriser l'installation des auxiliaires et à maintenir les bioagresseurs en deçà du seuil de nuisibilité économiquement acceptable.

Le biocontrôle implique l’acquisition de nouvelles techniques et nécessite, pour l’agriculteur, d’être accompagné par un conseil, un établissement de recherche, un réseau d’expérimentation ou une Chambre d’agriculture.