En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA ASTREDHOR http://www.chambre-agriculture06.fr Logo Astredhor Méditerranée Logo Lycée Horticole Antibes logo partenaire

Présentation de l'Unité Mixte Technologique FioriMed

Conseiller en horticulture

La protection biologique intégrée comme fil conducteur :

Dans les cultures sous abri, comme dans les productions de plein champ, la protection chimique conventionnelle a perdu de son efficacité et les entreprises se retrouvent bien souvent sans solution efficace contre certains bioagresseurs majeurs. Les raisons principales en sont la diminution du nombre de matières actives autorisées et la multiplication des cas de résistance (Bielza et al. 2007). A cela s'ajoute de nouvelles préoccupations en terme de préservation de l'environnement et de prévention d'éventuels risques sanitaires (Ecophyto Plan 2018 dans Aubertot et al. 2005).

La protection intégrée est clairement identifiée comme une méthode pouvant satisfaire à les objectifs de production et les objectifs de réduction des pesticides.

La certification du conseil comme cadre directeur :

La certification du conseil a pour objectif d’apporter les meilleures réponses aux horticulteurs dans le respect des objectifs du plan ECOPHYTO. La certification nécessite l’engagement de l’entreprise de conseil dans la démarche qui est composée à la fois d’engagements qualité, orientés vers la satisfaction des horticulteurs et d’obligations de respect d’un référentiel. L’entreprise de conseil doit être reconnue par un organisme certificateur. L’un des enjeux est d’inscrire cette obligation réglementaire dans une démarche de progrès favorisant :

  • l’écoute proche pour mieux comprendre le fonctionnement et les obligations de l’exploitation ;
  • la réactivité pour que l’horticulteur reste compétitif voire devienne innovant dans son métier ;
  • la disponibilité du service et l’efficacité de prestations pertinentes développées dans le bon timing ;
  • l’expertise avec une large palette de compétences pour une meilleure préconisation ;
  • la clarté, la pérennité, la traçabilité  des informations pour une relation de totale confiance.

 

Le développement d’un outil d’aide au conseil et à la gestion phytosanitaire accessible en temps réel, ne peut que permettre d’améliorer ce service et rendre plus performant les entreprises de conseil. L’adaptation des réponses aux exigences de la profession, de la réduction des pesticides et de la mise en œuvre de la traçabilité dans le respect du référentiel de l’article 7 de l’arrêté du 25 novembre 2011 du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sont les objectifs des projets OAD PHYT’Hort (CasDAR ASTREDHOR) et DEPHY Expé OTELHO (Ecophyto).

Ces projets permettront de créer sur le S@M les modules facilitant le conseil en stratégies de protection des cultures ornementales plus respectueuses de l'environnement et de l’homme notamment via l’appropriation de la protection biologique intégrée.