En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA ASTREDHOR http://www.chambre-agriculture06.fr Logo Astredhor Méditerranée Logo Lycée Horticole Antibes logo partenaire

Présentation de l'Unité Mixte Technologique FioriMed

Actualités

Toutes les actualités
Finnover Michel Ponchet

Inauguration FINNOVER ALCOTRA Interreg 2017-2020

Ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel Interreg V-A Alcotra France/Italie.
Lire la suite
Témoignage Producteur La Réunion

PBI sur rosiers : De l'expérimentation aux premières étapes du transfert

L'ARMEFLHOR expérimente des systèmes de production de roses en production biologique intégrée dans le cadre du projet Othelo. Ce film présente...
Lire la suite
Formation S@M Corsica

Formation S@M à la Chambre d'Agriculture de Haute-Corse - Bastia

Formation S@M à la Chambre d'Agriculture de Haute-Corse - Bastia
Lire la suite
sam artichaut Sardaigne

Formation S@M à l'Université de Sassari - Sardaigne (Italie)

Formation S@M à l'Université de Sassari - Sardaigne (Italie)
Lire la suite

Bienvenue à l'UMT FioriMed

image serre

FioriMed est une Unité Mixte Technologique créée en janvier 2015 pour renforcer la production et la dissémination de l'innovation au bénéfice de l'horticulture ornementale.

L'UMT FioriMed associe ASTREDHOR (Institut Technique de l'Horticulture) et l'Unité Mixte de Recherche INRA-CNRS-UNS (UMR Institut Sophia Agrobiotech 1355). L'Unité Mixte Technologique associe également l'Inria, l'Établissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) d'Antibes et la Chambre d'agriculture des Alpes-Maritimes.

L'UMT FioriMed a pour ambition de capitaliser les liens étroits entre l’institut technique de la filière horticole et l’INRA pour amplifier les activités de recherche, les activités d’expérimentation et les actions de dissémination à la fois auprès des producteurs et auprès des apprenants de l’horticulture.

Les cultures horticoles sous serre constituent un « laboratoire » pour la mise en œuvre réelle des concepts d’agro-écologie avec possibilité d’une généricité des résultats pour les autres systèmes de production et un « laboratoire »pour lever des verrous existants de la protection intégrée.